L’agence digitale des professions libérales

Déontologie et site internet de l’Avocat

Tout avocat doit se conformer à la déontologie de sa profession dans ses opérations de communication.

Voici quelques points à suivre lors de la création d’un site internet pour un cabinet d’avocats et qui sont issus des recommandations du conseil de l’Ordre.

Création du nom de domaine

Le nom de domaine du cabinet d’avocat doit comporter la dénomination du cabinet en totalité ou en abrégé mais il peut aussi contenir le nom de l’avocat. Il peut être suivi ou précédé du mot « avocat ».

Exemples :

  • www.lefevre-avocat.com
  • www.cabinet-kfg-avocat.com
  • www.kfg-avocats.com

Il est interdit d’utiliser un nom évoquant de façon générique le titre d’avocat ou un titre pouvant prêter à confusion, un domaine du droit ou une activité de l’avocat.

Exemple :

  • www.avocat-divorce.com
  • www.avocat-droit-des-sociétés.com

Publicité

Le site de l’avocat ne peut comporter aucun lien hypertexte ou encart ou bannière qui permettrait de se rendre sur un autre produit ou service que ceux de la profession.

Exemple :

  • publicité du type Google Adsense
  • lien vers le site d’une société de courtage

Mentions légales

Comme dans tout site internet, il est indispensable de disposer d’une page de mentions légales accessible facilement depuis la page d’accueil. ( http://generateur-de-mentions-legales.com/generateur/ ).

RGPD

Dans le cadre de la directive européenne, si votre site utilise ces petits fichiers informatiques qu’on appelle « cookies » et qui ne sont pas indispensables à la navigation dans le site alors vous devez mettre en place un mécanisme permettant d’expliquer de manière claire le rôle de ces cookies à votre visiteur et de recueillir de manière tout aussi claire le consentement explicite (ou non) de ce dernier pour l’utilisation de ces cookies.

Conseil de l’ordre

Et pour finir, il est important que l’avocat signale au conseil de l’ordre la création de son site internet.

Vous aimerez aussi